avr 18, 2012

Comment contacter les journalistes de la presse nationale… sans même leur envoyer un dossier de presse :



Il existe une chose que j’ai toujours trouvée fantastique dans le monde des médias. C’est la propension qu’a l’information à circuler d’un média à l’autre. Dans cet article, je vous explique comment vous allez pouvoir l’utiliser à votre compte, pour obtenir des articles en rafales…

Les journalistes se refilent leurs sujets, toujours. Parfois c’est volontaire, parfois non.

Je me rappelle que lorsque j’étais étudiant, j’avais réalisé un reportage sur les sectes. Quelques jours après l’avoir montré à mon prof, je tombe sur le JT de France 3 région, et je découvre non sans surprise un reportage quasiment identique au mien, avec exactement les mêmes intervenants, les mêmes lieux et les mêmes propos.

Ca a été le déclic.

J’ai compris que les journalistes allaient chercher l’information là où elle se trouvait. En l’occurrence là, pour ce prof, elle se trouvait chez un de ses étudiants.

Plus tard, lorsque j’ai commencé à travailler pour des télévisions régionales, on fonctionnait de la même manière pour trouver des sujets de reportage : on lisait la presse quotidienne régionale, à la recherche d’informations intéressantes. Et on en faisait, à notre tour, des reportages, issus de l‘information trouvée par nos collègues. Quand je vous dis que les journalistes sont des flemmards ;) !

Mais revenons au propos de cet article : comment contacter les journalistes de la presse nationale.

En fait, le principe est exactement le même.

Les journalistes de la presse nationale doivent s’informer, eux aussi, de ce qui se passe en France. Et pour se faire, entre autres, ils…
- lisent la presse régionale
- regardent les JT des chaînes locales.

Et quand un sujet leur semble digne d’intérêt, quand l’aspect local justement, permet d’être décliné sur du national, ils relaient l’information à leur tour.

C’est comme ça que de nombreux sujets, traités à la base par des localiers, se retrouvent au JT de TF1, ou repris dans Le Monde ou sur France Inter.

La mécanique est simple, c’est un jeu de domino : faites connaître votre manifestation, votre événement, votre produit aux journalistes de chez vous, et par extension, vous pouvez être certain que les journalistes de la presse nationale entendront parler de vous.

Le dossier de presse, dans ce genre de cas, ce sont les articles des journalistes locaux qui en font office, et qui vous donnent de la crédibilité auprès des médias nationaux. Si vous passez dans la presse locale, c’est mathématique, vous multipliez vos chances de passer dans les médias nationaux !

A vous de jouer !

7 Comments

  • C’est un conseil plein de bon sens mais qui sent aussi l’expérience à plein nez.

    Essayer de sauter un échelon ne mène généralement pas à grand chose, il faut avoir une approche graduelle pour bien communiquer et ça Jeremy l’a bien compris.

    • Bonjour Libellule et merci de ton commentaire (qui s’est retrouvé je ne sais pas comment dans les spams, mes excuses pour cette publication tardive !).

      Tout à fait : inutile de vouloir brûler les étapes. Il vaut mieux commencer par communiquer dans les médias de proximité, se faire petit à petit un nom et une réputation, s’entraîner à gérer les médias et la manière d’y faire passer un message… et ensuite seulement, s’attaquer aux gros médias !

      A bientôt !

  • Bonjour,

    Je souhaiterais faire connaitre mon activité de médiation animale à la presse nationale savez vous ou puis je m’adresser ?

    A.D

  • J’ai déjà été contacter par la presse à proximité de chez moi, je suis passer sur ouest France, Angers Mag et là j’ai fait la UNE sur le courrier de l’ouest avec un gros article à la clef je commence à me faire un nom mais je souhaiterais encore aller plus loin pour faire reconnaître cette activité peu connu qui est très bénéfique aux gens en difficultés!

    Je souhaiterais passer dans le journal sur TF1 !

    Voilà alors si vous avez des contact n’hésitez pas !!!

    Merci

  • Les journalistes, bouches cousues, vont-ils nous laisser passer l’information ?

    Les médias aux abonnés absents !
    > > > > > > C’est pourquoi vous n’en avez pas entendu parler !
    > > > > > >
    > > > > > >
    > > > > > > A Castres, une bataille rangée a opposé une soixantaine de soldats et des jeunes musulmans anti-Français –
    > > > > > >
    > > > > >

    dans la nuit de vendredi à samedi 4 mai 2013 après une fête locale.
    > > > > >

    Les soldats du 8e Régiment de Parachutistes d’Infanterie de Marine (RPIMA) ont été insultés aux cris de « sales militaires » et « sales Français » à leur sortie d’un bar du centre où ils avaient pris un verre, a rapporté le colonel Eric Chasboeuf, chef de corps du 8e RPIMA.

    La rixe a été déclenchée parce que les parachutistes, au nombre d’une dizaine, avaient eu le tort de défendre une jeune fille qu’importunaient ces jeunes beurs dans le bar.

    Oui parce que selon la charia qu’ils apprennent à la mosquée, les infidèles sont inférieurs aux musulmans, et ils ne doivent donc pas s’opposer à eux, (surtout lorsqu’ils s’adressent à une chienne de blanche. )

    En sortant, les soldats se sont donc retrouvés en présence d’une horde de barbares – les musulmans n’attaquent jamais seuls, seulement en groupe – une meute très importante qui se voit déjà en train de préparer le Jihad islamique.

    Les jeunes musulmans, cela ne surprendra plus personne, étaient pour certains d’entre eux des repris de justice et des multi-récidivistes laissés en liberté ( parce que la société est trop injuste. )
    > > > > > >

    Les policiers ont tiré des balles en caoutchouc pour repousser les envahisseurs, ce qui n’a pu empêcher qu’un jeune soldat perde un œil après avoir été frappé avec un tesson de bouteille.

    A 21 ans, il ne peut plus exercer son métier, a déclaré le colonel Chasboeuf.

    Toutes nos pensées vont à ce jeune qui avait fait de la défense de la France son métier, et qui s’est trouvé, sur son sol, face à ses pires ennemis.

    L’auteur présumé du coup de bouteille et un autre jeune ont été interpellés. Ils devaient être présentés à la justice, a indiqué le parquet, et il iront grossir le nombre des « jeunes connus de la justice » qui circulent en liberté, menacent les bons Français, et narguent la police.

    Il y a un an presque jour pour jour, une trentaine de musulmans armés avaient déjà tenté de pénétrer dans la caserne de Castres pour mener une expédition punitive.

    SOS racisme ne bougera pas :
    > > > > > >

    touche pas à mon pote, c’est pour certains potes et pas d’autres, et les militaires ne sont pas leurs pôtes.

    Le ministre de l’ intérieur ne bougera pas non plus….il s’ agit des pôtes de Taubira….

    Reproduction autorisée, et même vivement encouragée !

  • Suite à une tentative de meurtre sur la personne de mon père , ma mère est accusé d’avoir fomenté celle-ci, je me retrouve seule chez moi à l’âge 16 ans.Cet événement a eu lieu le 12 avril 2014 et a été relaté par différents médias.Le premier concerné est bien sûr mon père Laurent Carlier. Ma mère est la seule personne qui s’occupe de moi. Elle clame son innocence mais n’est absolument pas entendue par la justice belge ,qui avance comme seul argument un sms reçu suite a la tentative. J’aimerais pouvoir dénoncer cette injustice et exprimer tout mon dégoût envers cette justice corrompue .

  • RAISONS POLITIQUES ET DIPLOMATIQUES
    ET RISQUES DE RESTER EN PRISON A VIE POUR DES PERSONALITES DE LA COTE D IVOIRE NE SOIT JAMAIS INQUIETE
    UN INNOCENT EST EN PRISON DEPUIS 18 MOIS POUR DES

    LES FAITS VERITIQUES VENUE D’ UN AUTRE SIECLE OU ON ENFERME LA PERSONNE POUR QUE LA VERITE SOIT JAMAIS DITE
    CETTE PERSONNE EST SACRIFIE SUR LA TABLE DE LA POLITIQUE ET DEMOCRATIE

    Mr Vidon va être sacrifie sur la table des relations franco ivoirienne

    Mon ami, Monsieur VIDON Stéphane, est médecin humanitaire à la croix rouge et a été envoyé en mission à Abidjan en cote d’ivoire.

    Pendant 3 ans il a été retenu à Abidjan. Tout a commence par le refus de sa banque de lui transférer des fonds alors que sa carte bancaire ne fonctionnait pas dans le pays la Cote
    d Ivoire ainsi qu’un accident de la route ou un jeune adolescent a été blessé légèrement.

    Les parents de ce jeune on déposé plainte et Stéphane a été incarcéré en prison. Suite à cela nous avons vécu une descente en enfer. Sa banque BNP FORTIS BANK, a Liège, lui a conseillé m’envoyer sa carte bleue et son code de carte. Mais sa carte a été bloquée à la douane du Nigeria.

    Également à la douane, on lui a volé une somme d argent conséquente.
    Il a déposé plainte à l ambassade du Nigeria et après pas mal de temps on a retrouvé la trace de ce virement sur un compte que je soupçonne être islamique.

    Apres il a fait la connaissance du président de la république de ce pays et une grande amitié a née entre eux.

    Monsieur VIDON Stéphane a été victime d’un attentat ou sa santé était très fortement mise en danger par deux coups de feu. Il a été hospitalisé plusieurs mois à cause de ses blessures.

    Lorsqu’il a repris l’avion pour rentrer en France on a placé à son insu un kilo de cocaïne dans des bagages.

    Il a nouveau, été incarcéré en prison et l’ambassade de France à Abidjan lui a envoyé un Maitre Vannier Patrick avocat canadien. Cabinet d’un grand avocat international. Son bureau se trouve à Paris.

    Grace a l avocate responsable du bureau de paris, a pu rapatrier Stéphane a paris.

    Mais ils ont été obligé du prendre avec eux un émissaire ivoirien.

    La personne qui a été arrête à Abidjan a avoue et a dénoncé le commanditaire du piège de la cocaïne avec la certitude qu’il toucherait de l argent.

    Maitre Vannier Patrick L’avocat canadien qui est toujours à Abidjan et qui devait rentrer en France avec ces documents très important a été kidnappé. Ces documents prouvent l innocence de monsieur Vidon accuse à tort de trafic de drogue.

    L’avocate de paris est partie à Abidjan pour négocier avec les kidnappeurs pour la libération de l’avocat canadien et la récupération des documents.

    Apres pas mal de temps on a récupérer les documents qui étaient retenus, kidnappée par des militaires en échange d’une grosse somme d argent. Tout cela a été organise par une responsable important de la Cote D’IVOIRE

    Apres beaucoup de difficultés pour réunir l’argent pour les frais l’agence, Le jour du départ les agents de la douane ont trouve dans le sac de l’avocate de la drogue (cocaïne et héroïne). Bien sur elle a été arrêté mais la police connaissant toute l histoire ont remis en liberté l avocate.

    On a conseille a l’avocate d envoyer les documents par valise diplomatique, l avion a décolle dans la semaine suivante.

    Malheureusement l’émissaire qui convoyait la valise a disparue avec la valise et les documents.

    L’avocate est rentre en France avec les documents.

    Apres de 8 mois de captivité monsieur Vidon est arrive en France sans avoir jamais consulté un juge.

    Depuis le mois d’aout une personnalité du ministère des affaires étrangères nous aide pour faire libéré Mr VIDON

    L’avocat de cette personnalité Ivoirienne , a remis des preuves trafiquées concernant la culpabilité de monsieur Vidon.

    On avait trouve un témoin qui a travaille chez cette personnalité Ivoirienne,
    Cette personne a des documents très important sur la culpabilité cette personnalité Ivoirienne

    Son visa a été fait et nous avons pris son billet d avion la veille de son départ, il a été kidnappé et certainement tuer dans le but qu’il garde le silence au procès.

    Depuis 18 mois monsieur Vidon a été retenu sans avoir été mis en examen contre son gré dans un logement de Paris de situant dans le 11ème arrondissement.

    Suite au procès a huit clos qui révélaient que cette personnalité Ivoirienne responsable de tout cela était reconnue coupable. Monsieur Vidon a été reconnu innocent.

    Le juge demande des papiers du tribunal d’Abidjan qui prouvent que les charges contre lui ont été abandonnées.

    Mais cette personne très connu et très bien place diplomatiquement ne souhaite surtout pas que monsieur Vidon soit libéré et a ordonné a la douane d intercepter la personne d Interpol pour transport de document pouvant fortement nuit a la côte d Ivoire. Il a donc été bloqué à l aéroport.

    Cet agent est partie dans un autre pays d’Afrique, au Mali,
    Mais cette personnalité Ivoirienne a émis un mandat arrêt international pour haute trahison.

    Ceci est un coup monte pour que MR Vidon reste en prison a vie

    Depuis mi décembre le tribunal a déclare Mr Vidon innocent. Mais le juge et surtout le procureur de la république demande ce document des mains de l’agent Interpol pour qu’il puisse libérer monsieur Vidon.

    Pour faire revenir l’agent Interpol il faut des fonds que nous n’avons pas.la responsable des affaires étrangères
    Réuni toutes les élites du ministère

    Elle a convaincu Monsieur FABUIS pour qu’il intervienne auprès DU Président pour que l’agent soit libéré.

    Celui-ci a répondu qui n’était pas a l’origine de ce mandat et qui ne pouvais rien faire pour nous.

    Depuis cet agent est revenu en France et l’innocente de Monsieur vidon a été prouve

    Le procureur sait pertinemment que ce mandat a été fait par cette personnalité Ivoirienne qui est la cause de tous ces problèmes.

    Depuis un 1ER procès a été fait pour juger cette personnalité ; elle a été reconnu coupable

    Mais avec son avocat elle a fait appel

    Un deuxième procès a eu lieu qui a dure plus d’1 mois. Et a dévoilé que cette personnalité s’est rendu coupable de faits très grave au Mali

    Cette personnalité Ivoirienne a menace l’avocate la personne des affaires étrangères et les magistrats de représailles

    Cette personne a essaye de faire ’annuler son procès. Mais le parquet n’est pas accord

    MAIS MONSIEUR VIDON N EST TOUJOURS PAS LIBERE SOUS LE PRETEXTE
    D ETRE PROTEGER

    C’EST LA RAISON OFFICIEL. MAIS JE PENSE QUE CETTE HISTOIRE GENE LES RELATIONS ENTRE LA COTE D IVOIRE ET LA France . POUR QUE CETTE AFFAIRE RESTE DANS L OMBRE, ON LAISSE MONSIEUR VIDON EN PRISON POUR QUI SE TAISE,

    MAIS JE PENSE QUE SON HISTOIRE GENE BEAUCOUP DE MONDE POUR QUE CETTE HISTOIRE NE SOIT JAMAIS DEVOILE ON LAISSE UN INNOCENT EN PRISON
    SI CELA VOUS CHOQUE COMME ELLE ME CHOQUE ? FAITE CIRCULER CETTE HISTOIRE POUR QUE LES INNOCENTS SOIT LIBERE ET QUE LA JUSTICE SOIT FAITE QUE LES POLITIQUES PRENNE LEUR RESPONSABILITE ET RESPECTE LA VIE ET LA LIBERTE DES PERSONNES

Leave a comment

C »est quoi, ce blog ?

Journaliste pour plusieurs chaînes de télévision, j'ai décidé de passer de l'autre côté de la barrière.
Désormais, j'aide les entrepreneurs à médiatiser leur activité et attirer l'attention des journalistes sur leurs projets.

On se retrouve sur Facebook :