Rafael Nadal, Franck Ribéry, Jean-Marc Ayrault, … et vous ?

Entrepreneurs ? Téléchargez 3 documents inédits et 100% gratuits pour faire le BUZZ dans les médias ! Cliquez ici pour voir !

Ça ne vous a pas échappé : Roland Garros vient de commencer, l’Euro 2012 de foot va prendre le relais très bientôt, puis les Jeux Olympiques, … On sort des élections présidentielles et la campagne pour les legislatives commence officiellement… Et je ne parle pas du Festival de Cannes ou de l’approche du bac. En ces jours ensoleillés de 2012, l’actualité est très chargée.

Alors, est-il possible de se faire une place dans les médias quand on ne s’appelle pas Rafael Nadal, Frank Ribéry ou Jean-Marc Ayrault ?

Dans les médias généralistes, en particulier la télévision, si vous n’avez pas un événement en béton armé, cela va être très compliqué de vous attirer les faveurs des journalistes.

Autant attendre que tout ça se tasse un peu, et communiquer à un moment où l’actualité est plus creuse, où vos chances augmentent. D’ailleurs, généralement le mois de juin est intéressant pour communiquer : les médias galèrent à trouver des sujets et recourrent souvent aux « marronniers » (comme le bac, les premières vagues de touristes, …) pour remplir leurs colonnes.

Ce printemps 2012 a été riche d’actualités en tout genre. Faire son trou dans les « gros » médias entre les différentes élections et les compétitions sportives internationales est une mission que Tom Cruise lui-même (restons dans le cinéma !) qualifierait d’impossible.

Mais dans Mission Impossible, il réussit, Tom Cruise, non ? Alors pourquoi pas vous ?

Cela peut vraiment valoir le coup d’envoyer votre dossier de presse. D’une part car, comme je le répète, vous n’avez rien à perdre. Et d’autre part, si vous avez un événement en lien avec l’actualité, ou une annonce très forte à faire paraître, vous pouvez vous tailler la part du lion : un reportage d’une minute, ou un article -même court- dans un média généraliste en cette période de l’année vous garantit une visibilité époustouflante.

Choisir un angle d’attaque novateur pour sortir du lot

Si vous vous attaquez aux médias plus ciblés, soit au niveau géographique (presse régionale), soit au niveau thématique (presse spécialisée dans votre domaine), la donne ne change que très peu. L’audience de ce genre de média est particulièrement ciblée, et une actualité chargée dans d’autres domaines que le votre n’impactera que faiblement ses ventes.

Dans ce cas, il faut prendre en compte l’actualité de la thématique du média que vous visez.

Prenons le cinéma en exemple.

Si vous organisez votre petit festival du cinéma dans votre ville en même temps que le festival de Cannes, et que vous espérez un article dans « Ciné Mag », c’est mal parti. Cela ne veut pas dire que c’est impossible : c’est là que le choix de l’angle d’attaque prend toute son importance. Vous allez devoir donner de très bonnes raisons aux journalistes de parler de vous, et faire preuve d’imagination pour vous démarquer.

Par exemple, vous pouvez vendre l’événement comme le « contre-festival de Cannes » et faire venir des sosies d’acteurs célèbres pour une parodie de montée des marches lors d’une cérémonie d’ouverture factice. Dans ce cas, c’est quitte ou double : soit vous faites le buzz et tout le monde parle de vous, soit c’est le bide total, et votre festival restera en comité restreint.

Alors au final, communiquer auprès des médias quand l’actualité est riche : bonne ou mauvaise idée ?

Tout compte fait, vous avez plus à y gagner qu’à y perdre. Un passage dans un gros média en cette période de l’année vous fera une pub monstrueuse, en touchant une audience plus large que d’habitude.

Un passage dans un média ciblé, à condition que l’actualité régionale ou thématique liée à ce média ne soit pas débordante, reste dans tous les cas, une excellente opportunité à saisir. Si l’actualité dans votre thématique est très chargée, vous allez devoir redoubler d’ingéniosité pour faire votre trou. Si vous échouez, vous ne perdez rien, si vous réussissez, c’est jackpot !

A vous de jouer !

Jérémy.

PS : j’en profite pour vous annoncer que le rythme de publication du blog va changer. Depuis le lancement officiel du blog, début avril, je publie un article par jour ouvrable (donc du lundi au vendredi). Désormais, à partir d’aujourd’hui et jusque fin juin, le rythme passe à 3 par semaine (lundi, mercredi et vendredi). A mercredi, donc, pour un nouvel article !

Entrepreneurs ? Téléchargez 3 documents inédits et 100% gratuits pour faire le BUZZ dans les médias ! Cliquez ici pour voir !