Envoyer un dossier de presse : papier ou mail ?

Entrepreneurs ? Téléchargez 3 documents inédits et 100% gratuits pour faire le BUZZ dans les médias ! Cliquez ici pour voir !

A quand remonte la dernière fois que vous avez envoyé une lettre à quelqu’un ?

A l’heure d’internet, du blackberry, et des tablettes, les communications des « hommes modernes » se font par mail. C’est comme ça.

Il est facile d’être tenté, pendant ses relations presse, d’envoyer son dossier de presse depuis son smartphone pour pouvoir se la raconter gentiment auprès des destinataires (vous savez, le fameux « envoyé depuis mon iphone » en fin de mail)…

Evidemment, les relations presse n’échappent pas à l’évolution de la technologie. Et même si bientôt, on contactera les journalistes d’un simple Twitt : « Salut, voici mon dernier communiqué : http://byt.lz2.gy » (d’ailleurs ce jour là, je changerai de métier : j’aime trop le contact humain pour m’imaginer un jour ne communiquer QUE via internet), les dossiers de presse papier ont encore la cote.

Pourquoi ?

Parce que, justement, les journalistes sont des gens de contact. Qui s’enrichissent dans l’échange avec leurs semblables.

En dématérialisant vos relations presse, vous rompez ce contact. Vous n’êtes plus qu’un nom, qui s’efface d’un clic-droit – envoyer à la corbeille.

En envoyant votre dossier de presse en version numérique, vous privez le journaliste de sensations. Celle de l’ouverture de l’enveloppe, de l’odeur du papier, du toucher lors de la première prise en main du dossier de presse.

Le papier, c’est le rapport affectif à l’objet. Le matériel. La possession. Vous faîtes un cadeau, un don, à votre destinataire.

Certaines personnes se lient très vite aux objets, et sont incapables de jeter quoi que ce soit qui leur appartient. Lorsque vous adressez personnellement un dossier de presse à un journaliste, vous divisez par 100, 500 ou même 1000 vos chances de finir à la poubelle sans être lu.

Alors, dossier de presse papier ou dossier de presse mail ?

Au delà de l’aspect affectif, le dossier de presse papier présente des avantages plus terre-à-terre. Citons en premier lieu l’aspect physique : vous avez plus d’espace pour convaincre le journaliste.

Là où le mail de presse est limité par la taille de l’écran du journaliste (s’il décide de ne pas « scroller » l’écran, il ne verra peut-être jamais ce superbe intertitre que vous avez mis 3 heure à trouver), le dossier de presse papier prend tout son volume et occupe tout son champs de vision.

Si l’un de vos titres ne prend pas, vous multipliez vos chances avec les autres.

Et puis, un document papier est TOUJOURS parcouru en entier. Si un PDF n’accroche pas, on le ferme sans aller plus loin et on n’y revient jamais. Un dossier physique est feuilleté jusqu’à la dernière page, ne serait-ce que très rapidement, pour avoir un aperçu du nombre de pages et de ce qui s’y trouve.

Autant de chances, donc, qu’un élément accrocheur tombe sous l’oeil du journaliste, et qu’il se décide à lire votre prose.

Deux (autres) avantages au dossier de presse papier :

Si le journaliste destinataire n’est pas intéressé par votre dossier de presse, l’un de ses confrères peut l’être. En le laissant traîner sur son bureau ou dans la salle de rédaction, un autre journaliste peut tomber dessus par hasard et, accroché par votre texte, décider de vous recontacter.

En version numérique, vous pouvez toujours courir pour qu’un collègue de votre journaliste-cible tombe « par hasard » sur le mail contenant votre dossier de presse (et si c’était le cas, il faudrait s’inquiéter de la protection des données dudit journal, bref).

Enfin, si par malheur vous n’aviez pas un timing parfait pour l’envoi de votre dossier de presse (trop en amont de l’événement), le journaliste intéressé peut retomber dessus par hasard et se rappeler que oui, il avait décidé de venir vous voir ce jour là.

Tomber par hasard sur un mail vieux de trois semaines, ça n’arrive jamais. Sur un papier oublié sur son bureau, par contre, c’est déjà plus fréquent.

Alors si, effectivement, l’envoi du dossier de presse par mail est indispensable (rapidité, économie, facilité d’accès à certains liens, etc), le dossier de presse papier a encore de beaux jours devant lui.

Quand on sait que 90% des dossiers de presse n’arrivent dans les rédactions QUE en version numérique…

Ca vous dit de ne pas faire comme tout le monde ?

A vous de jouer !

Jérémy

Entrepreneurs ? Téléchargez 3 documents inédits et 100% gratuits pour faire le BUZZ dans les médias ! Cliquez ici pour voir !