Merci de votre confiance !

Vous allez recevoir votre commande dans une dizaine de minutes sur votre messagerie. Pensez à vérifier dans votre dossier « spam » (ou « courriers indésirables »), si vous ne voyez rien venir d’ici dix minutes.

En attendant, voici 3 conseils complémentaires pour faire parler de vous dans votre région et maximiser le retour sur investissement du modèle de communiqué que vous venez de commander.

1 > Ciblez un journaliste spécialisé dans votre thématique

Même dans la presse locale, les journalistes se sont spécialisés. Si vous êtes attentif, vous verrez que les mêmes noms de journalistes reviennent souvent sur les mêmes types d’événements. C’est logique : au sein de leurs équipes, ils se répartissent les rôles de manière plus ou moins inconsciente, en fonction des goûts et des affinités de chacun. Certains journalistes vont se tourner naturellement vers les manifestations culturelles, tandis que d’autres vont préférer les faits divers ou la vie économique locale.

Mon premier conseil est donc le suivant : faites en sorte de trouver un journaliste qui s’intéresse à la thématique de votre entreprise (ou de l’événement que vous allez utiliser comme levier pour la médiatiser), et adressez votre communiqué directement à lui, quitte à lui remettre en main propre le jour venu.

2 > Devenez une référence pour la presse dans votre région

Quand les journalistes cherchent des intervenants pour leurs reportages, ils ont un réflexe : trouver quelqu’un de fiable qui puisse parler au nom d’une profession ou d’un groupe donné. Ils s’en remettent souvent aux responsables d’associations ou aux créateurs de « coopérative » regroupant plusieurs entreprises. Vous pouvez facilement détourner ce réflexe à votre profit. Par exemple, si vous êtes graphiste et que vous habitez Montpellier, montez une association toute simple : le collectif des graphistes de Montpellier. Quand les journalistes de votre ville auront besoin de faire un reportage sur les graphistes, ou de faire intervenir un graphiste dans une émission ou un article, ils se tourneront vers votre association (donc vers vous). Cela marche pour toutes les professions, et c’est un moyen hyper simple de faire parler de vous au niveau local.

3> Entretenez vos relations avec les journalistes

Ne cherchez pas systématiquement à faire parler de vous dans leurs colonnes. Les journalistes sont humains et ils veulent être traités comme tels. Une fois que vous aurez obtenu vos premiers passages dans la presse locale, soignez les relations que vous entretenez avec eux. Invitez-les régulièrement à déjeuner. Parlez-leur de votre actualité sur le ton de la confidence, comme si vous vous apprêtiez à leur dévoiler un scoop de fou. Soyez leur copain, leur ami. Faites en sorte que votre nom reste dans leur tête. Et quand ils auront besoin de quelqu’un de votre thématique pour intervenir dans un reportage, ils penseront aussitôt à vous.

J’ai préparé une formation complète pour vous aider à dénicher des articles et des interviews dans la presse locale. Je vous invite à accéder immédiatement en passant par ce lien : vous allez y découvrir énormément de conseils pour faire parler de votre activité dans votre région !