Décrocher un article dans votre journal régional : méthode complète ci-dessous :

Dans les lignes qui suivent, je vais vous montrer la stratégie à appliquer pour décrocher des interviews et des articles sur votre activité dans la presse locale (journaux, radio et éventuellement télés locales s’il y en a chez vous). Dans 2 heures, vous aurez votre premier échange téléphonique avec le journaliste spécialisé dans votre secteur d’activité, et vous serez déjà en train de convenir d’un rendez-vous pour une interview à propos de votre entreprise.

Je vous dévoile la méthode en 7 étapes maintenant.

Des problèmes pour vous faire connaître ?

Votre problème aujourd’hui, c’est probablement que vous avez une activité professionnelle qui ne marche pas autant que vous l’espériez.

Vous proposez des produits ou services de qualité, mais les gens susceptibles de devenir vos clients ne vous connaissent pas, et vous ne savez pas comment rentrer en contact avec eux.

Pourtant, vous savez que votre projet est valable : il existe d’autres entreprises qui font la même chose que vous, dans d’autres régions, et qui cartonnent.

Pourtant, vous, vous galérez pour vous faire un nom dans votre domaine.

Vous avez envisagé de lancer dans une campagne publicitaire d’envergure mais vous savez qu’une agence de communication vous facturerait la moindre prestation à 10 000€, or vous n’avez pas un budget ‘marketing’ extensible.

Vous êtes donc à la recherche d’une méthode intelligente pour trouver un maximum de nouveaux clients tout en dépensant le moins possible en publicité.

J’ai une bonne nouvelle pour vous : c’est possible.

En déployant une stratégie presse basée sur les médias locaux, donc situés dans votre région, vous allez obtenir des articles et des interviews dans des journaux lus par des dizaines de milliers de personnes.

Le tirage moyen d’un journal comme La Voix du Nord est de 331 000 exemplaires, imaginez si vous obtenez un article dans un journal comme celui-là, les retombées positives pour votre activité ! (je précise que chaque région a le sien : Ouest France, Sud Ouest, La République du Centre, Le Dauphiné, Nice Matin, etc …).

Dans la suite de cet article, je vous montre comment parvenir à décrocher une interview avec les journalistes de ces médias là. Vous verrez qu’ils sont beaucoup plus faciles à contacter et à convaincre que les journalistes des médias nationaux.

Avant de vous expliquer le détail de la méthode, vous devez vérifier que votre entreprise remplit les critères indispensables pour cette stratégie orientée ‘local’.

Votre entreprise remplit-elle les critères d’une entreprise ‘médiatisable’ dans la presse locale ? Faites le test :

Vous gérez une entreprise dont la clientèle est ciblée localement (dans une zone géographique précise – même étendue)…

Votre activité est ancrée physiquement (soit parce que vous avez une boutique physique, soit parce que vous rencontrez vos clients en face à face)…

Vous avez une clientèle grand public, par opposition à une clientèle professionnelle (donc qui correspond aux lecteurs de la presse régionale)

Vous avez un budget communication/marketing réduit. Vous êtes dans une optique d’entreprendre intelligemment : toucher un maximum de monde avec un minimum de dépense.

Si vous avez répondu OUI à au moins 2 de ces critères, alors bravo car la stratégie presse que je m’apprête à vous dévoiler va fonctionner pour votre entreprise. Il vous suffit d’appliquer ‘bêtement’ les 7 étapes que je vais vous indiquer, et vous aurez vos articles dans la presse locale (+ les passages radios et télés si vous le souhaitez).

Attention, il existe des situations où cette stratégie presse locale n’est pas adaptée.

Si vous êtes dans les cas suivants, inutile d’aller plus loin :

url votre nom et celui de votre marque sont connus par 90% de la population dans votre région…

url la population vous cite spontanément et majoritairement comme la référence absolue de votre secteur d’activité…

url vous avez un budget ‘communication/marketing’ supérieur à 50 000€ par an…

Si votre entreprise remplit l’un des 3 critères précédents, alors la stratégie presse que je m’apprête à vous dévoiler n’est pas pour vous, et vous pouvez dès maintenant quitter cette page.

Si vous êtes toujours là, c’est parfait ! On va pouvoir travailler ensemble sur la stratégie presse de votre entreprise, avec un seul objectif : faire un tabac dans la presse locale !

7 étapes pour faire parler de vous dans les médias de votre région :

Je vous ai donc concocté une formation sur-mesure pour vous accompagner dans votre stratégie presse et vous aider à décrocher vos premiers articles. Il s’agit d’une formation de 7 modules, au format audio, qui dure 2H30 au total.

Vous l’écoutez, vous mettez sur pause quand je vous l’indique pour réaliser les actions requises, et dans 2h30 précisément tout est en place pour décrocher vos articles dans les médias que vous visez.

Je vous ajoute quelques bonus pour vous remercier de me suivre, j’en reparle plus bas. En attendant, voici le plan détaillé de la formation :

Etape 1 : Déterminer votre angle d’attaque pour les journalistes

Le problème de la plupart des entrepreneurs qui veulent faire parler d’eux dans la presse, c’est qu’ils n’ont pas de stratégie. Ils arrivent souvent, grâce à leur entêtement, à avoir un journaliste au bout du fil, mais ils n’ont pas réfléchi à un angle d’attaque qui intéresse la presse… et ils se font systématiquement éconduire. (Et ensuite ils viennent râler en se plaignant que les journalistes sont inaccessibles… forcément, sans méthode, on n’obtient rien !).

Dans ce premier module, je vous indique les pré-requis pour être ‘médiatisable’. Je vous montre comment trouver un angle d’attaque qui donne une envie folle aux journalistes de parler de vous, même si votre boulot n’est pas ‘sexy’ du tout a priori.

Que vous soyez plombier, charcutier, gérant d’une boutique, coach, consultant ou freelance, il existe une méthode pour trouver un angle d’attaque qui va vous rendre irrésistible pour les médias. Il suffit d’appuyer sur leur corde sensible. Et je vous explique tout dans ce premier module.

Etape 2 : Organiser un appât pour forcer la presse à s’intéresser à vous

Une fois votre angle d’attaque définit, on va aller plus loin et on va carrément leur créer un appât. Une sorte de piège dans lequel ils vont s’enfermer tout seul.

En gros, on va leur agiter sous le nez exactement ce qu’ils veulent sur un sujet bien précis (avec 5 exemples à l’appui pour vous donner des idées pour votre activité à vous), et quand ils auront mordus à l’hameçon, on leur offrira un package qui comprend notamment votre interview en personne.

Je sais que certains de mes anciens collègues journalistes ne seraient pas ravis que je vous explique ainsi comment les manipuler (parce que soyons clair, c’est bien de ça qu’il s’agit), mais si votre activité mérite d’être connu, alors vous devez en passer par là.

A la fin de ce module numéro 2, le piège se referme sur les journalistes alors que vous n’êtes même pas encore rentré en contact avec eux. Pour le moment on a positionné le fromage sur la tapette, et dans le module suivant, on va s’occuper d’attirer les souris.

Etape 3 : module SECRET

Ok, vous allez peut-être trouver ça bizarre que je ne donne pas la moindre information sur ce que vous allez trouver dans ce module. C’est pour une raison simple : cette technique est INÉDITE en France, je n’ai jamais vu aucune entreprise l’utiliser dans sa stratégie de communication.

Il s’agit d’un élément tout simple qui permet d’attirer les journalistes comme des mouches. Pour cela, on va s’inspirer de ce que font certains artistes et cinéastes et le détourner à notre sauce.

C’est un module court, basé sur une série d’actions simples à réaliser. On va faire participer quelques uns de vos clients, sans même qu’ils en aient conscience.

Je ne veux pas dire plus ici publiquement parce que si je le faisais, tout le monde se mettrait à l’appliquer dès demain, et cette méthode perdrait toute sa puissance. Je la garde donc en ‘surprise’ pour les entrepreneurs qui vont suivre la formation ‘Stratégie Presse Locale’ avec moi, afin de leur donner une longueur d’avance sur tous les autres.

Sachez simplement qu’à la fin de ce module 3, les journalistes seront déjà en train de vous courir après… et il ne vous restera plus qu’à leur donner ce qu’ils veulent.

Etape 4 : Conception et rédaction de votre communiqué de presse

C’est la partie la moins marrante de la formation, mais elle est obligatoire. Comme je l’ai déjà expliqué, les relations presse sont régies par des règles très strictes auxquelles vous ne pouvez pas déroger sans prendre le risque de finir black-lister par les médias.

Dans ce module 4, je vous indique donc la marche à suivre pour rédiger un communiqué de presse qui réponde aux règles des relations presse, sur le fond comme sur la forme. Je vous indique notamment :

les erreurs fatales à ne pas commettre dans votre communiqué si vous ne voulez pas finir à la poubelle (dont plusieurs dont je n’ai encore jamais parlé ni sur le blog ni ailleurs)

les règles de rédaction à suivre à la lettre (dont les mots interdits, notamment 2 qu’on utilise tous les jours). Certaines règles sont vraiment contre-intuitives, et il faut absolument que vous me fassiez confiance sur ce point là, suivez mes recommandations, je vous garantie que vous ne le regretterez pas.

les mentions obligatoires à faire paraître sur votre communiqué (sinon c’est direction la poubelle dès sa réception).

… Et plein d’autres choses assez protocolaires mais malheureusement indispensables.

A la fin du module 4, votre communiqué est prêt à être envoyé. Il ne vous reste plus qu’à définir le journaliste-cible, celui que vous allez sélectionner pour vous interviewer. On voit ça dans le module suivant.

Etape 5 : Convaincre les journalistes de vous interviewer : organisation du point presse

Le meilleur moyen pour s’assurer de la présence du journaliste, une fois votre communiqué envoyé, c’est de lui donner rendez-vous lors d’un point presse. Sans ça, il risque de vous oublier et de ne pas parler de vous, malgré une excellente prise de contact en amont.

Pour vous éviter de vous faire poser des lapins, j’ai décidé de créer un module complet sur l’organisation du point presse. Vous y apprenez notamment :

Comment sélectionner et contacter le journaliste approprié pour parler de votre activité (inclus, la ruse pour avoir les journalistes au téléphone facilement et sans prise de tête, alors que vos concurrents vont rester bloqués au standard)

Une info cruciale sur les timings des journalistes, et l’heure à laquelle ils sont disponibles pour recevoir les coups de fil du public (vous ne trouverez cette info nulle part ailleurs sur le web francophone car c’est un des ‘secrets’ des médias)…

– La meilleure façon de faire parvenir votre communiqué à ces journalistes pour marquer leurs esprits et vous différencier de 99% des autres entreprises…

La méthode pour organiser un point presse irrésistible (inclus : le ‘backshishcomplètement légal que vous devez leur mettre sous le nez pour les forcer à parler de vous ! Vous allez voir, c’est un truc de dingue !)

A la fin de ce module, vous êtes au point sur la logistique et vous êtes assuré de la venue des journalistes contactés. Banco : vous avez décroché votre reportage.

Maintenant, il ne vous reste plus qu’à répondre correctement aux questions des journalistes…

Etape 6 : Média training : comment répondre correctement aux questions des journalistes (et éviter de vous auto-saboter)

Il y a une chose qu’il faut que vous sachiez : tous les reportages réalisés ne sont pas nécessairement diffusés. Dans certains cas, quand l’intervenant (= vous) n’est pas considéré comme un ‘bon client’ par les journalistes, le reportage peut passer à la trappe, et ne pas être inclus dans le journal du lendemain. Tout ça parce que l’entrepreneur interviewé ne connait pas les bases du média training.

C’est pour cette raison que dans ce module, je vous forme à l’art de répondre aux interviews correctement. Vous allez apprendre :

Comment mettre subtilement votre entreprise en valeur quand vous répondez aux questions des journalistes (et éviter qu’ils ne vous « coupent au montage »).

Les pièges qu’ils vous vont tendre, et comment éviter de tomber dedans des deux pieds (c’est simple mais ça ne se devine pas !)

Les 6 questions les plus fréquentes qu’ils vont vous poser, et comment vous y préparer pour un répondre au mieux

Une astuce toute bête issue de mon expérience d’ancien journaliste pour donner des supers interviews aux radios et aux télé locales (et devenir le ‘bon client’ des médias !)

Bref, à la fin de ce module, vous serez incollable avec les journalistes. Vous saurez exactement comment vous comporter avec eux pour maximiser vos retours presse. Vous aurez également toutes les infos pour faire ‘ami-ami’ avec les journalistes et vous assurer des passages réguliers.

Etape 7 : Détourner les passages médiatiques obtenus pour accroître votre activité

Le lendemain de votre point-presse, vous avez acheté le journal et, joie : vous êtes en photo avec un article d’une demi-page sur votre activité. Bravo, vous faites officiellement partie du club très fermé des entreprises médiatisées !

Cependant, obtenir des articles, c’est bien, mais en tirer le maximum pour développer votre activité, c’est encore mieux. C’est pour cette raison que le dernier module de la formation est dédié à ce sujet : capitaliser sur vos passages médias pour vous développer davantage. J’y explique notamment :

3 méthodes pour tirer parti financièrement (directement et indirectement) de ce passage presse…

Ce que vous devez modifier sur vos supports de communication pour gagner en crédibilité (un détail qui va faire la différence entre vos produits et ceux de vos concurrents)…

– Comment activer ce que j’appelle l’effet ‘boule de neige’ et décrocher des passages dans des grands médias nationaux sans faire (trop) d’efforts supplémentaires.

A la fin du module 7, non seulement vous êtes devenu une entreprise médiatisée, mais en plus vous l’avez faite changer de statut grâce à des actions simples : votre activité se développe à toute allure, les clients affluent en masse.

Ce que ça va changer pour votre entreprise ?

En suivant les étapes de la méthode, vous allez avoir vos premiers contacts avec les journalistes dans moins de deux heures (le temps de mettre les éléments stratégiques en place, avec moi à vos côtés).

Et dans moins de 48 heures si vous vous y mettez à fond, les premiers articles qui parlent de vous seront publiés dans la presse (ça ne pourra pas être dès demain car il y a un décalage d’une journée à chaque fois, à cause des délais de bouclage des journaux).

Concrètement, ce que ça va changer pour votre entreprise ? Tout !

Désormais, vous faites partie du petit groupe d’entrepreneurs qui décroche régulièrement des interviews dans la presse. Avec mes méthodes, dont certaines complètement inédites en France, vous allez même devenir un intervenant régulier dans les médias (je vous montre comment les journalistes sélectionnent leurs ‘experts’ et comment vous allez pouvoir en faire partie).

Et qui dit passages médiatiques, dit retombées économiques pour votre activité.

Avec un passage même dans le plus petit des journaux locaux, tiré à 15 000 exemplaires, imaginez le bond énorme en terme de notoriété et de commandes pour votre entreprise. Imaginez l’afflux de clients dans votre boutique. Le nombre de coups de téléphone que vous allez recevoir, de gens ayant besoin de vos services.

Il se peut même que vous soyez obligé de refuser des clients faute de stock disponible. Ou d’embaucher, pour faire face à la demande massive de vos services.

Sans compter le respect que vous allez gagner de la part de vos concurrents, et des autres entrepreneurs de votre région. Ils vous regarderont d’un oeil différent désormais. Ils auront plus de respect pour vous et chercheront à se faire bien voir de vous, alors qu’auparavant ils vous ignoraient royalement.

Il y a aussi des propositions de partenariats qui vont tomber. Je me rappelle d’une entreprise dont j’ai aidé à médiatiser un produit sur le marché du numérique (ils faisaient du ‘serious game’). Les jours qui ont suivi leur passage sur France 3, ils ont reçu des coups de téléphones d’entreprises voulant s’associer à eux, apporter des améliorations à leur produit, et même proposer un projet commun pour un concours d’entrepreneurs.

En clair, vous allez passer de l’ombre à la lumière.

Faire parler de votre entreprise : les options qui s’offrent à vous… et leurs coûts :

Prenons l’hypothèse suivante : vous êtes implanté dans une toute petite ville, et votre région n’est couverte que par un seul journal tiré à 15 000 exemplaires. C’est une hypothèse extrêmement irréaliste puisqu’il y a au moins un journal, un décrochage de France Bleu, et un décrochage de France 3, mais bref. Admettons donc que le maximum de personnes que vous puissiez toucher grâce à cette méthode soit de 15 000.

Maintenant, réfléchissez à combien cela vous coûterait pour toucher ces 15 000 personnes autrement.

Par exemple, avec de la publicité ciblée sur Facebook ou Google Ads. A 20 centimes le clic en moyenne, pour toucher 15 000 personnes il faudrait investir… 3000€ en publicité Facebook !

Maintenant, si vous vous contentez de faire de la publicité classique, par affichage, sur les arrêts de bus de votre ville ou sur des panneaux en 4×3, comptez entre 5000 et 10 000€, en fonction de la durée de l’affichage (plus les frais de design, d’impression, etc).

Enfin, si vous voulez décrocher des passages médias et que vous faites appel à une agence de communication avec pignon sur rue, vous allez devoir débourser entre 2000 et 25 000€. Sachant que bien souvent, si vous ne vous appelez pas Loréal ou Coca Cola, ils vont faire réaliser votre campagne par un stagiaire sans expérience, payé au lance-pierre, et les retours seront très légers comparé à ce que vous auriez eu en le faisant vous-même.

Votre investissement aujourd’hui :

Votre investissement aujourd’hui n’est pas de 2000€ que vous demanderait une agence de communication pour la même chose.

Il est de seulement 97€, car je veux que médiatiser votre entreprise soit accessible au plus grand nombre, et pas seulement à une sorte d’élite dont le budget illimité permet d’enchaîner les passages dans la presse.

D’ailleurs, votre investissement est largement rentabilisé dès la parution de votre premier article. Calculez combien de produits ou de services vous devez vendre aux lecteurs du journal pour rentabiliser les 97€ requis. Peut-être qu’avec un seul nouveau client, vous êtes déjà rentable.

Et croyez moi, avec cette méthode, c’est pas juste un client supplémentaire que vous allez trouver, mais des dizaines, voire des centaines si vous avez la capacité matérielle de les accueillir.

Et pour fêter le lancement de cette nouvelle formation, vous avez droit à 40€ de remise immédiate.

Profitez de l’offre de lancement maintenant, et téléchargez la formation complète pour 57€ seulement au lieu de 97€ :

En ce moment, vous recevez aussi en bonus :

1/ Le modèle de communiqué de presse efficace pré-rempli

Vous n’avez plus qu’à remplir les trous et modifier les éléments (changer le lieu et la date, changer le logo, etc). Avec ça, pas de prise de tête au niveau de la rédaction du communiqué !

Valeur : 19€ – offert pour vous

2/ Le manuel pratique des relations presse

Plus de 60 pages de conseils inédits et hyper détaillés pour réussir vos relations presse. De la définition de la stratégie jusqu’à la rédaction du communiqué, en passant par le planning des relances téléphoniques : tout y est. C’est la bible des relations presse, et c’est offert pour vous !

Valeur : 19€ – offert pour vous

Profitez MAINTENANT de l’offre de lancement ET des bonus inédits (88,00€ de remise en tout !), soit l’intégralité du pack pour 57€ seulement :